Comment percer dans le secteur du maillot de bain face à la concurrence asiatique ? Richier Jérôme, PDG Filigrane

home_1.png

En jouant la carte qualité/création/prix. Si l’on veut fonctionner aujourd’hui en France, il faut proposer de beaux produits, élégants, créatifs et confectionnés dans de belles matières, mais il faut aussi être bien positionné en terme de prix. Au-delà d’un certain prix, les consommateurs n’achètent plus. Ce seuil psychologique est très net dans le secteur du maillot de bain pour homme. Globalement, les hommes ne dépensent pas plus de 45 euros pour un short de bain. Les femmes se donnent un peu plus de latitude, mais au-delà de 75 euros en boutique, les maillots de bains se vendent moins facilement.

Richier Jérôme PDG Filigrane

Expert : Bismuth Patricia Le produit / Les marchés

Menu

Fil d'ariane

La maison méditerranéenne des métiers de la mode met à votre disposition le pass créamode, site dédié à la création d'entreprise de mode.

Moteur de recherche