Comment le secteur de l'habillement réussit-il à s'adapter ? Mocho Jean-Pierre, Président de la Fédération Française du Prêt-à-porter Féminin

Le secteur de l’habillement est en bonne phase de développement. Le début de l’année 2007 fait état d’un bilan positif de la consommation de mode. Les enseignes françaises leader ont su réagir à la progression des chaînes spécialisées en se différenciant en terme de positionnement (offre, clientèle, emplacement), tandis que les petites marques créatives de moyen-haut de gamme ont créé avec succès des réseaux capables d’atteindre directement le consommateur. Du côté du commerce multimarques, les grands magasins, grâce à une importante clientèle étrangère, ont conforté leur position en 2006, même si les détaillants ont été pénalisés par l’hyper promotion des grandes surfaces d’habillement, dont l’offre combine mode et prix. De plus, 2006 a consacré la montée en puissance des ventes de mode sur Internet. Enfin, la compétitivité du prêt-à-porter français a de nouveau été récompensée par de bons résultats à l’export, en particulier dans le sud de l’Europe, la Russie, le Moyen Orient et l’Asie.

Mocho Jean-Pierre Président de la Fédération Française du Prêt-à-porter Féminin

Expert : Bismuth Patricia Le produit / Les marchés

Menu

Fil d'ariane

La maison méditerranéenne des métiers de la mode met à votre disposition le pass créamode, site dédié à la création d'entreprise de mode.

Moteur de recherche