Décèle-t-on des comportements courants chez les acheteurs de certains pays ? Garella Jean-Brice, PDG JJ Garella

« Oui. Certains, par exemple aux USA, ont des façons de faire particulières (et courantes) pour que les livraisons ne se fassent pas à temps. Ils s’arrangent pour être absents lorsque la livraison arrive. Du coup, les délais sont dépassés, l’accord devient caduc et ils exigent 30% de remise à titre de dédommagement. C’est un “jeu“ auquel il ne faut pas se faire  prendre. Attention aussi aux taxes des autres pays, souvent compliquées, parfois variables en fonction des  produits, des matières, etc. et qui font que dans certains contrats, si l’on oublie d’en intégrer l’impact rigoureusement au prix de départ, on risque d’avoir de mauvaises surprises. Il faut penser aussi à se renseigner sur les process, les minima... Il faut aussi demander à tous les intervenants (vendeurs de matières premières, de fournitures, teinturiers, façonniers…) quels sont les quantités minimales à partir desquelles ils acceptent de travailler ».

Garella Jean-Brice PDG JJ Garella

Expert : Cabinet ADI La vente / Les marchés internationaux

Menu

Fil d'ariane

La maison méditerranéenne des métiers de la mode met à votre disposition le pass créamode, site dédié à la création d'entreprise de mode.

Moteur de recherche