La passion créative Ivanez Laetitia, Créatrice, Les prairies de Paris

Il y a onze ans, naissait la jolie marque Les Prairies de Paris. Sa créatrice ? Laetitia Ivanez, une Marseillaise talentueuse et déterminée.

Marseillaise jusqu’au bout des ongles, Laetitia Ivanez voit la mode à travers le prisme du Sud. Ses inspirations, elle les puise dans les poumons de la ville, la lumière, mais aussi dans « la palabre » avec ses amis, le port, les calanques. La musique, la danse, le cinéma sont aussi, pour elle, des sources d’inspiration précieuses, de même qu’une poignée de porte qui peut lui donner l’idée de la cambrure d’un soulier ou une lampe effilée qui lui soufflera la courbe d’une manche... Un regard incidemment posé sur un objet peut déclencher chez elle le plus étonnant processus de création. Ce qui, bien sûr, ravit les inconditionnels de son élégance Bohème-chic sensuelle et raffinée – Kirsten Dunst, Cameron Diaz… – et les enfants, auxquels une ligne a été récemment dédiée.

Les Prairies de Paris possèdent aujourd’hui deux boutiques et sont présentes dans 150 points de vente à travers le monde. Une boutique en ligne ouvrira par ailleurs en 2009. Une belle performance pour cette petite entreprise et la jeune femme qui en tient les rênes, à laquelle a été remis, le 19 juin, des mains de Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi et Jean-Pierre Mocho, Président de la Fédération Française du Prêt-à-Porter Féminin, le prix Elan de Mode. Et qui a, pour cela, abandonné ses rêves de théâtre.

Suivrai t-el le la même voie aujourd’hui ? « Mes premières amours me renvoient à la comédie. J’ai fait mes premiers pas artistiques sur les planches. Je rêvais d’incarner Andromaque, Juliette, Marianne. Mais j’ai trouvé ma place dans la mode, même si je n’ai appartenu à aucune école, hormis celle de la vie. J’ai tout appris en me déplaçant dans les ateliers et les usines et en observant. Je dois beaucoup à mon père. »

Aujourd’hui ? « Le métier de styliste est plus exigeant qu’il y a quelques années. Il est plus élitiste aussi et suscite trop d’intérêt. Du coup, peu d’élus atteignent le succès. Aujourd’hui, tout se joue dans la compréhension des marchés, dans l’identité, mais aussi et heureusement, dans la volonté. »

Pourtant, rien ne plaît plus à cette jolie jeune femme que de tout réinventer à chaque saison. Jusqu’aux gammes de couleurs, rarement choisies dans les tons existants.

« C’est un héritage de mes parents qui, dans les années 80 réalisaient des collections en gaze. Ils les teignaient eux-mêmes, dans leur buanderie et les faisaient sécher au soleil. J’ai grandi entre le parme et le rouge carmin, cela m’a profondément marquée… »

Ivanez Laetitia Créatrice, Les prairies de Paris

La mode vue par... / Ses ambassadeurs

Menu

Fil d'ariane

La maison méditerranéenne des métiers de la mode met à votre disposition le pass créamode, site dédié à la création d'entreprise de mode.

Moteur de recherche