La mode française doit s’internationaliser Roulleau Michel, Directeur général des Galeries Lafayette

Directeur général adjoint des Galeries Lafayette, directeur général du “107 Rivoli“, la boutique du Musée des Arts Décoratifs à Paris, et Président de l’Association Commerciale Internationale, Michel Roulleau a de la mode une vision lucide et adaptée à la réalité d’aujourd’hui.

La diffusion des produits de mode, en particulier des créations, n’a guère de secret pour Michel Roulleau qui, outre l’association qu’il préside et les grands magasins mythiques qu’il dirige, est aussi administrateur de la Fédération Française du Prêt-à-Porter Féminin, de la Sodes, société organisatrice de salons de mode, et du Défi (Comité de Développement et de Promotion de l’Habillement, chargé de la promotion de tout ce qui concerne la mode à l’étranger). Et son message est clair : les entreprises françaises, si elles ne veulent pas perdre l’avance dont elles peuvent se prévaloir aujourd’hui dans le domaine de la mode - la France compte toujours parmi les deux leaders mondiaux avec l’Italie -, doivent s’internationaliser.

« Nos entreprises et créateurs doivent désormais compter avec les Russes, les Indiens, les Chinois… souligne-t-il, et s’adapter à leurs goûts. Aujourd’hui, la mode n’a plus de frontières. Les centres commerciaux se ressemblent tous, où qu’ils soient. Les “Zara” et “Esprit” ne se sont pas posé la question longtemps pour s’adapter à ce nouveau contexte. Ils ont parfaitement anticipé ce phénomène et aujourd’hui, ils battent des records de ventes partout ». Autre orientation incontournable aujourd’hui pour Michel Roulleau : le séquençage des collections.

« On ne peut plus en rester à deux collections par an. On doit désormais en proposer six, huit ou plus, séquencées tout au long de l’année ». Et puis, insistet-il, il est indispensable d’observer et prendre en compte ce que font les marchés émergents. « La Chine ne se contentera pas longtemps d’être le plus grand atelier du monde. Très vite, les Chinois vont en venir à la distribution et devenir de grands commerçants internationaux, de même qu’ils vont investir rapidement le domaine de la création. Nos entreprises doivent l’intégrer et s’y adapter. »

“Une carte énorme à jouer sur l’axe euroméditerranéen”

« En France, nombre de délocalisations se sont faites ces cinq dernières années en Chine, mais les coûts de transport sont lourds, la copie inquiétante et la réactivité souvent insuffisante. Nous avons, à ce niveau, une carte énorme à jouer en nous rapprochant par exemple des pays du Maghreb, plus proches et réactifs. Il y a des niches extraordinaires sur l’axe euroméditerranéen si l’on sait écouter les besoins des clients. La Cité Euroméditerranéenne de la Mode s’inscrit dans cette redistribution des cartes ».

S’ajoute aux atouts de la mode française le talent de ses créateurs, que les Galeries Lafayette contribuent largement à mettre en avant.

« Il existe entre les Galeries Lafayette et les jeunes créateurs de mode un lien historique, de plus de 40 ans. Daniel Hechter, Agnès B., Sonia Rykiel, Jean-Charles de Castelbajac et bien d’autres ont été lancés par nos magasins qui ont été les premiers à les mettre en avant et à prendre des risques. Christian Lacroix, Azzedine Alaïa sont eux aussi proches des Galeries Lafayette avec qui ils collaborent depuis longtemps », précise Michel Roulleau, avant d’ajouter : « Les jeunes créateurs offrent à des magasins comme les nôtres, notamment celui du boulevard Haussmann qui réalise actuellement le plus gros chiffre d’affaires mondial des grands magasins devant Harrods, à Londres, de magnifiques opportunités de se différencier et d’étonner les clients, étrangers en particulier. Nous cultivons cette différence en ayant une stratégie claire et déterminée qui permette à nos clients de vivre une expérience unique qu’ils retiendront et pourront raconter ».

Roulleau Michel Directeur général des Galeries Lafayette

La mode vue par... / Ses ambassadeurs

Menu

Fil d'ariane

La maison méditerranéenne des métiers de la mode met à votre disposition le pass créamode, site dédié à la création d'entreprise de mode.

Moteur de recherche