Chaussures - Maroquinerie Télécharger le pdf

Le terme “maroquinerie“, qui désignait à l’origine les objets fabriqués en cuir,  est utilisé aujourd’hui dans un sens plus large.

Il intègre désormais les produits confectionnés à partir de  matières diverses : cuir, matériaux synthétiques, tissus.

 Ce secteur se décline en de nombreuses spécialités : fabrication de sacs à main ou de voyage, d’articles de poche (petite maroquinerie), de bracelets-montres, de portefeuilles, ceintures...

 Ces articles sont disponibles dans tous niveaux de gammes : les plus luxueux sont fabriqués dans des cuirs prestigieux, par des artisans hautement qualifiés, parfois sur-mesure ; les produits d’entrée de gamme sont industrialisés et produits généralement à l’étranger (Asie, Portugal, Turquie...).

 Au-delà de leur fonction utilitaire, ils s’imposent comme des pièces complémentaires des tenues vestimentaires. Ils s’apparentent à des accessoires de mode à part entière, voire à des objets d’apparat, à l’origine parfois de véritables addictions...

 S’offrir un sac griffé n'est plus aujourd’hui seulement un signe extérieur de richesse, mais l’occasion de posséder un objet chic, rare ou inédit, apte à satisfaire un désir de singularisation. Les femmes sont les principales clientes de ce secteur, en particulier les 25-30 ans chez lesquelles la demande a fortement augmenté ces dernières années, mais les hommes les suivent de plus en plus près...

 Hormis les inconditionnelles de certaines griffes, elles sont relativement infidèles aux marques, “zappant“ de l’une à l’autre et d’un circuit de distribution à l’autre. 

Liste des sous-pages

  • La chaussure

    Télécharger le pdf

    Le secteur de la chaussure n’est plus rythmé aujourd’hui par le besoin de se chausser. D’une manière générale, la chaussure (hors chaussure de sécurité) se détache de plus en plus de sa fonction utilitaire  pour devenir un achat plaisir.

    Les consommateurs souhaitent, à travers leurs achats de chaussures, exprimer leurs désirs et émotions, tout en affirmant leur style et leur singularité. De plus en plus, leurs choix s’orientent vers des achats responsables, intégrant des valeurs telles que le respect de l’homme et de l’environnement (non intervention d’enfants dans le processus de production, juste rémunération des ouvriers, utilisation de matières écologique, durables ou recyclables...).

    Avec 6,5 paires de chaussures par an et par habitant (2007)*, les Français comptent parmi les plus gros consommateurs de chaussures du monde, juste derrière les Etats-Unis. Le marché est estimé à 8,6 milliards d’euros. Il est dominé par les importations : 445 millions de paires importées en 2007 (depuis la Chine à plus de 50 %), pour un montant de 4 milliards d’euros, contre 36 millions de paire produites et 66 millions exportées. Le prix moyen de vente d’une paire de chaussures en France est de 20,60 €.

    * Source Fédération de la Chaussure - Rapport Activité 2007

  • Le marché de la chaussure

    Télécharger le pdf

     La filière française de la chaussure représente un chiffre d’affaires de 1,1 milliard d’euros (CA réalisé par les industriels de la chaussure en France), soit un CA en progression de + 4 %. Les ventes sont elles aussi en progression : + 3,1 % en moyenne (en valeur) entre janvier et juillet 2011)*.

    Les consommateurs d’aujourd’hui tournent de plus en plus le dos à la consommation de masse au profit d’articles plus authentiques et émotionnels. La consommation devient plus responsable, intégrant  des valeurs d’éthique et de respect : 44% des Français déclarent tenir compte, lors de leurs achats de chaussures, des engagements que prennent les entreprises en matière de citoyenneté et 61% se disent prêts à payer 5 % plus cher, à qualité de produit identique, pour des produits engagés.

     Les bons résultats de ce secteur s’expliquent par les performances de la vente à distance (+ 19,6 % depuis le début de 2011) et par les mutations profondes engagées ces dernières années par l’industrie de la chaussure française pour faire face à la concurrence de la Chine et des pays d’Asie : fabrication de produits répondant davantage aux besoins du marché, montée en gamme, produits de niche, petites séries …

    Ce marché offre globalement peu de perspectives aux jeunes créateurs du fait de la complexité du secteur, du niveau d’exigence et de compétence nécessaire pour fabriquer des produits haut de gamme, du coût du travail et du fort impact des produits à bas prix importés d’Asie.

     *Source IFM

  • Les produits du secteur de la chaussure

    Télécharger le pdf

    Le secteur de la chaussure regroupe tous les types de produits, y compris les chaussures en bois, caoutchouc, plastique et textile, à l'exception des chaussures orthopédiques.Les principales catégories fabriquées en France sont :

    • Les chaussures de ville (33 %)
    • Les chaussures de sport et de loisir (19 %)
    • Les chaussures d’intérieur, principalement la pantoufle (28 %)
    • Les chaussures de sécurité (20 %)

    Chacun de ces secteurs (pour homme, femme et enfant) se subdivise en sous-secteurs, comme le secteur de la ballerine, qui regroupe la ballerine de ville et la ballerine de danseuse.

  • Chaussures femme

    Télécharger le pdf

    Les principales catégories de chaussures pour femme sont :

    • Les escarpins
    • Les mocassins
    • Les ballerines
    • Les derbies et richelieux
    • Les bottes et cuissardes
    • Les bottines et low-boots
    • Les sandales, tongs, mules
    • Les espadrilles
    • Les chaussures de sport et de loisir
    • Les chaussons et pantoufles
    •  ...

    Les chaussures sont au cœur de la mode et du prêt-à-porter. De la ballerine, nom initialement donné aux danseuses professionnelles puis aux chaussures qu’elles portaient et qui n’a été donné aux chaussures citadines que bien plus tard, aux cuissardes, en passant par les escarpins, mocassins et sandales, les modèles de chaussure suivent aujourd’hui les tendances mode de très près.

    Achats plaisir, les chaussures se déclinent en une multitude de formes, styles, matières (cuir, serpent, matières textiles ou synthétiques...) et coloris (unis, imprimés, à paillettes...) et ce dans tous les niveaux de gamme, du plus basic au plus luxueux.

    Leurs créateurs rivalisent d’imagination quant à leurs sources d’inspiration, tandis que l’industrie travaille sur des matières innovantes, seyantes et confortables.

    L’effet “marques“ joue un rôle important dans ce secteur prisé aussi bien des femmes classiques et élégantes (Hermès, Chanel...) que des “fashionatas“ prêtes à s’offrir des modèles haut de gamme très onéreux dès lors qu’ils portent des signatures en vogue (Christian Louboutin, Jimmy Choo...).

    Les pantoufles et autres “slippers“ se déclinent eux aussi en modèles tendances, prévus, pour certains, pour être portées à l’extérieur (Black Swan).

  • Chaussures homme

    Télécharger le pdf

    Comme pour les femmes, les chaussures pour homme affichent une nette tendance à la multiplication des styles et des matières, dans tous les niveaux de gammes.

     Presqu’aussi “addicts“ aux chaussures que la clientèle féminine, les hommes sont très exigeants dans leurs choix.

     Les marques se sont toutes ajustées à cette tendance en élargissant et diversifiant leurs gammes masculines et en les diffusant non plus seulement via les commerces spécialisés mais via les chaînes spécialisées du prêt-à-porter.

    Les principaux modèles de chaussures pour hommes sont :

    • Les mocassins
    • les chaussures à lacets
    • les derbies et richelieux
    • les boots ou bottines
    • les bottes de ville
    • les bottes de pluie
    • les sneakers
    • les chaussures de sport et de loisir
    • les joggers
    • les baskets
    • les chaussures bateau
    • les espadrilles
    • les sandales, tongs, nu-pieds
    • les pantoufles
    •  ...
  • Chaussures enfant

    Télécharger le pdf

    Le segment des chaussures enfant se divise en deux catégories : les produits chaussants pour bébé et les chaussures d’enfant.

    • Les produits chaussants pour bébé sont généralement intégrés aux collections de vêtements de bébé. Ils se portent avant que l’enfant marche et regroupent principalement les chaussons et chaussures à semelles souples, légères ou chaudes. Confectionnées dans des matières textiles ou en cuir léger, ces chaussures sont vendues dans les boutiques spécialisées de prêt-à-porter enfant ainsi que dans les chaînes spécialisées proposant des lignes bébé et enfant.

    De plus en plus de griffes de luxes (Baby Dior...) proposent aujourd’hui des produits chaussants pour bébé en complément des tenues vestimentaires.

    • Les chaussures pour enfants se portent une fois que l’enfant marche. Il en existe de nombreux modèles (mocassins, derbies, chaussures bateau, baskets et chaussures de sport, bottes de ville, bottes de pluie, chaussons et pantoufles...), de tous styles et coloris et dans toutes les matières, naturelles (cuir, tissu...) ou synthétiques.

    Tous les niveaux de gammes sont représentés, avec une place de plus en plus importante pour le haut de gamme et le luxe dont de nombreuses marques ont créé leur propre ligne enfant (vêtements et chaussures, ou seulement chaussures).

    • Maison déco
    • Le marché de la mode éthique + la réglementation 

Fil d'ariane

La maison méditerranéenne des métiers de la mode met à votre disposition le pass créamode, site dédié à la création d'entreprise de mode.

Moteur de recherche